ROCHESTER, New York et SANTA CLARA, Californie – Vous pensez que l’information confidentielle est protégée par les politiques de sécurité informatique de l’entreprise? Réfléchissez-y à deux fois. Une nouvelle étude mandatée par Xerox (NYSE : XRX) et McAfee, révèle que plus de la moitié (54 %) des employés reconnaissent ne pas toujours suivre les politiques de sécurité informatique de leur entreprise (33 %), voire ne sont même pas au courant de ces politiques (21 %), ce qui représente un grand risque pour la sécurité des numéros de carte de crédit des clients, des rapports financiers, des documents relatifs aux ressources humaines ou des documents fiscaux.
 
Selon cette étude, 39 % des employés qui copient, numérisent ou impriment des renseignements confidentiels au travail se soucient « parfois » de savoir si les renseignements resteront sécuritaires sur un périphérique en réseau.
 
Pour traiter ce problème, Xerox et McAfee font équipe dans la conception d’un système de sécurité censé aider les entreprises à se protéger des menaces touchant ces données confidentielles. En intégrant le logiciel McAfee à la technologie de Xerox, les deux entreprises prévoient d’utiliser une méthode de liste blanche qui permet uniquement aux fichiers approuvés d’être exécutés. Cette méthode offre une protection bien supérieure par rapport aux tactiques traditionnelles des listes noires, dans lesquelles un utilisateur doit être informé des virus, logiciels espions et autres logiciels malveillants, et les bloquer lui-même de façon proactive. Cette solution offre, de plus, une piste d’audit permettant de suivre et d’enquêter sur l’heure à laquelle les événements de sécurité se sont produits et sur leur origine pour ensuite prendre des mesures.
 
« Avec plus de 50 000 nouvelles menaces de sécurité quotidiennes, protéger les renseignements sensibles d’une entreprise peut être une opération intimidante pour les responsables informatiques, particulièrement si l’on considère que tout périphérique sur le réseau, qu’il s’agisse d’un PC ou d’un télécopieur, est éventuellement exposé à ce type de menace, » a précisé Rick Dastin, Président du Groupe commercial des entreprises, Xerox Corporation. « Ce partenariat aura pour but de s’assurer que ces périphériques sont sécurisés et que les renseignements de l’entreprise sont protégés. »
 
Xerox et McAfee améliorent la sécurité des périphériques sur le réseau afin de protéger les données exclusives de l’entreprise, une solution bien nécessaire à en croire les données de l’étude qui a également révélé que certaines entreprises ne prenaient pas les mesures simples nécessaires pour limiter les risques, telles que faire en sorte que les employés soient informés des politiques informatiques et utilisent des codes d’accès pour récupérer leurs impressions et leur copies. D’autres résultats de l’étude ont révélé que :
  • La moitié environ (51 %) de ces employés qui ont accès à une imprimante, un copieur ou un périphérique multifonction dans leur environnement professionnel disent avoir copié, numérisé ou imprimé des renseignements confidentiels au travail.
  • Sur les 39 % qui prétendent être parfois inquiets de savoir si les renseignements confidentiels restent sécurisés, 86 % disent se soucier quelque peu de leurs renseignements personnels, 77 % avouent se soucier des données personnelles des clients, 77 disent se soucier des renseignements des employés et 70 % reconnaissent s’inquiéter pour l’information exclusive de l’entreprise.
  • Plus de la moitié (54 %) des employés disent que les ordinateurs posent les plus importantes menaces de sécurité pour le réseau de leur entreprise comparé aux autres périphériques informatiques, alors que 6 % seulement indiquent que le risque vient des périphériques multifonctions.
  • Seuls 13 % des employés dont l’environnement professionnel possède une imprimante, un copieur ou un périphérique multifonction précisent qu’ils doivent entrer un mot de passe ou un code sur le périphérique multifonction avant de libérer un travail qu’ils ont imprimé ou d’accéder aux fonctionnalités de copie.
« Le contexte mondial des cyber menaces a évolué pour inclure les périphériques qui, à l’époque où ils ont été conçus, n’étaient jamais considérés comme susceptibles de faire l’objet d’une menace à la  sécurité, » a indiqué Tom Moore, Vice-président des ventes intégrées de McAfee. « Nous observons présentement qu’il existe un besoin de sécurité pour les périphériques de type appareils multifonction afin de protéger les données confidentielles et exclusives. Si ces données étaient perdues ou volées, cela pourrait avoir un impact négatif sur une entreprise et ses employés.  Le partenariat avec McAfee et Xerox intègre la sécurité dans le périphérique pour une plus grande protection. »
 
Pour obtenir de l’information supplémentaire concernant le partenariat de Xerox et McAfee, ainsi que des vidéos et des images, veuillez vous rendre sur le site http://www.xerox.com/security.
 
Méthodologie de l’étude
Cette étude a été menée en ligne aux États-Unis par Harris Interactive, au nom de Xerox, du 5 au 9 janvier 2012, auprès de 2 541 adultes âgés de 18 ans et plus, dont 1 391 personnes sont des employés à temps plein ou à temps partiel. Cette étude n’est pas basée sur un échantillon de probabilité et, par conséquent, aucune estimation du taux d’erreur de l’échantillonnage théorique ne peut être établie.