TORONTO, le 1er décembre  2011 – Xerox Canada a annoncé aujourd’hui le déploiement d’un nouveau programme de réduction des déchets visant à détourner des centaines de milliers de kilogrammes de fournitures usagées des sites d’enfouissement.
 
«En simplifiant la façon dont les clients de Xerox Canada retournent les fournitures d’imagerie usagées aux fins de recyclage, cette initiative peut détourner environ 673 mille kilogrammes de fournitures des sites d’enfouissement canadiens chaque année,» a affirmé Emechete Onuoha, vice-président, Citoyenneté d’entreprise et affaires gouvernementales, Xerox Canada.  «Plus le processus est efficace, plus le résultat sera durable.»
 
Dans le cadre d’un partenariat étendu avec Purolator, SCI Logistics et Close the Loop – un des plus importants recycleurs de fournitures d’imagerie au monde   – les clients de Xerox Canada n’auront plus besoin de livrer leurs cartouches et leurs contenants recyclables et autres fournitures d’imagerie usagées aux établissements de Postes Canada. Les clients de Xerox à l’échelle du Canada peuvent visiter le site Web  Alliance pour un monde vert pour s’inscrire, imprimer des étiquettes d’expédition détaillées et prévoir le ramassage de leurs déchets par Purolator aux fins de recyclage. Les processus brevetés de tri des matières de Close the Loop assurera le recyclage des fournitures d’impression usagées et la réutilisation des matières premières dans les nouveaux produits.
 
«Le bilan de rendement environnemental de Xerox est remarquable et appréciable,» a affirmé  le professeur Rick Smith, directeur exécutif, Défense environnementale. «Le nouveau programme de recyclage est un autre exemple probant de l’engagement inébranlable de Xerox Canada envers la gérance environnementale.» 
 
Le nouveau programme de recyclage de Xerox Canada est un prolongement du programme Alliance pour un monde vert. Cette dernière a permis d’établir Xerox comme chef de file en matière de durabilité et de programmes de recyclage respectueux de l’environnement il y a plus d’une décennie, et détourne en moyenne  5,5 millions de kilogrammes de déchets des sites d’enfouissement aux quatre coins du monde.